« À bord de sa voiture, le jeune homme parcourt la montagne à la recherche d’une maison. Il conduit lentement pour se donner le temps d’observer ». Le « jeune homme » cherche une maison. Pas facile de trouver sa place. Au fil des kilomètres, ce dont il se doutait déjà se confirme, aucune maison ne lui conviendra jamais. Certes, il pourrait envisager habiter dans son Ford Break diesel dont le moteur affiche 420 000 kilomètres et dont il prend grand soin. Surtout qu’il aime « la route ». Il s’y sent comme chez lui. Mais si la voiture est grande, elle ne l’est pas suffisamment non plus pour y vivre. Alors, une idée germe. Une révélation presque.

Lui qui veut fuir la ville, choisit de se construire un tipi qu’il installera loin de tout, mais pas trop. Mais au cœur de l’hiver, alors que tombent les premiers flocons, qui sait ce qui peut arriver ? « Éloge d’un mode de vie poétique et rock’n roll, un roman nerveux et contemplatif, sur les traces de Thoreau (le «poète naturaliste») et scandé par les riffs de guitare de Neil Young », souligne l’éditeur de ce roman poétique, rock’n roll mais également drôle et « alternatif ». Jean Cagnard écrit des romans, des nouvelles et de la poésie. Auteur dramatique et metteur en scène, il écrit aussi pour des clowns, du théâtre de rue ou de marionnettes. Il travaille, à ce titre, pour différentes compagnies, notamment la sienne : «1057 roses».