(©JF Hamard)
Avec plus de 1 000 kilomètres de pistes en pleine nature, Épinal et ses environs composent un petit paradis pour les adeptes du vélo. Pour pleinement en profiter en famille ou entre amis, l’Office de Tourisme a concocté une palette de courts-séjours thématiques et originaux. Plus de détails avec Christine Tavernier, directrice de l’OT.

Il suffit de jeter un œil au site de l’Office de Tourisme d’Épinal pour le constater, Épinal est une « terre de vélo ». Vous confirmez ?

Le vélo fait partie de nos axes prioritaires en matière de développement touristique depuis 5 ans maintenant. Dès le départ, nous avons pu nous appuyer sur une offre particulièrement dense en ce qui concerne la pratique du VTT. À Épinal et dans ses environs, ce sont plus d’une centaine de circuits, soit 1 000 kilomètres de pistes cyclables, qui sont dédiées à la pratique de ce sport. L’offre est non seulement importante mais elle est également très diverse. Les débutants comme les pratiquants ont assurément de quoi se faire plaisir.

Tous les amateurs de la petite reine ne sont pas friands de balades en VTT. Quid des cyclotouristes et des adeptes de vélo sur route ?

La Ville d’Épinal, en collaboration avec le syndicat mixte Pays d’Épinal Cœur des Vosges et le Conseil Départemental des Vosges ont également pensé à eux. Cela se traduit par 73 kilomètres de pistes aménagées le long du canal des Vosges. Elles séduisent notamment les familles et les touristes désireux de découvrir la nature environnante et cela en toute sécurité. Enfin, depuis trois ans, nous développons aussi une offre en direction des cyclistes qui aiment la route. Nous avons imaginé 13 circuits différents, de 37 à 150 kilomètres, qui respectent un cahier des charges très précis : des routes en excellent état, un trafic routier peu important et un cadre, naturel ou patrimonial, bénéficiant d’un réel intérêt sur le plan touristique.

Les infrastructures cyclistes sont donc de premier plan mais avez-vous développé des outils et des services permettant de profiter pleinement de ces différents circuits et pistes ?

Ce « patrimoine cycliste », nous veillons à l’entretenir et à le valoriser. L’ensemble de ces parcours sont balisés. Les adeptes du vélo sur route ont, également, la possibilité de télécharger un roadbook sur notre site. Différents supports numériques ( y compris un site internet : www.epinalvelo.fr) ou papier sont mis à la disposition du public pour lui fournir l’ensemble des informations dont il a besoin pour circuler. Pour circuler mais également visiter, se restaurer, se reposer… Nous avons, par exemple, répertorié l’ensemble des hôtels et meublés qui peuvent accueillir les cyclistes dans de bonnes conditions. Les hôtels concernés doivent posséder un espace fermé pour ranger les vélos, permettre aux cyclistes de pouvoir laver leurs vêtements et disposer d’un kit de dépannage en cas de soucis sur un vélo.

Est-ce que vous allez jusqu’à proposer des « courts-séjours » spécialement destinées aux cyclistes ?

Tout à fait. Ils permettent de s’adonner à sa passion pour le vélo mais également de multiplier les plaisirs. Si un cycliste nous contacte et nous précise qu’il souhaite profiter de son séjour pour découvrir les bonnes tables du territoire, nous lui concocterons un séjour adapté. Cela vaut pour la gastronomie comme pour le patrimoine ou d’autres activités sportives. Sur demande, nous nous chargeons aussi de procéder aux différentes réservations. Dans ce domaine, nous nous attachons à faire du sur-mesure, tant pour les particuliers que pour les groupes.

Une « Maison du vélo » a ouvert ces portes en mai dernier à Épinal. Quelles sont ses missions ?

Les « Maisons du Vélo » sont à la fois des points de location de vélos (y compris électriques), des lieux d’information et de services. Il en existe deux pour l’instant et deux autres sont en projet. Cela fait partie de la volonté du Pays d’Épinal Cœur des Vosges et du Conseil Départemental des Vosges de bien mailler le territoire et de réaffirmer, aussi, notre positionnement de « terre de vélos ». Pour cela nous faisons aussi la fête. À noter dans les agendas, les 10 et 11 septembre se déroule la deuxième édition des Folles journées du Vélo. 

À PIEDS EN KAYAK…

Tout au long de l’été, Épinal et sa campagne environnante se sillonnent, se découvrent et s’apprécient en deux roues. Mais ceux que la petite reine ne fait pas vibrer outre mesure ne doivent pas forcément passer leur chemin. Le territoire, sa nature, son patrimoine et son art de vivre, se découvrent également à pied (29 circuits de randonnée balisée, soit 500 km, www.epinalrando.fr) en bateau, en kayak… Pour pleinement en profiter, l’Office de Tourisme a imaginé de nombreux courts-séjours originaux et personnalisables, à des prix très attractifs. Ils ont à découvrir en ligne sur le site internet de l’Office :www.tourisme-epinal.com.