(©DR)
Les villages qui prendront place à Nancy lors des Fêtes de Saint-Nicolas constitueront autant de points de rencontre privilégiés au cœur de la ville, entre marchés, concerts et animations pour tous.

Le Village de la Saint-Nicolas installé pour la deuxième année consécutive sur la place Charles III prend de l’ampleur : du 27 novembre au 31 décembre, il réunira plus de 65 exposants et bénéficiera d’horaires élargis, avec des nocturnes les vendredis et samedis jusqu’à 21h, et surtout de la tenue de nombreuses animations. Danseurs et musiciens, élèves du Conservatoire, l’EMAN, formations professionnelles, compagnies et associations de danse s’y produiront régulièrement. Le 13 décembre, la compagnie Picto Facto y présentera « les Brimborions », un spectacle déambulatoire musical et lumineux. Les 4 et 5 décembre, le Village de la Saint-Nicolas participera aux réjouissances de ce week-end survolté en accueillant les danseurs du Centre Chorégraphique National et une programmation musicale et dansée le samedi soir, et sera ouvert jusqu’à 23h.
Deux villages éphémères se dresseront dans la ville au cours des cinq semaines de festivités : le Marché fermier de Saint-Nicolas, entièrement dédié à la gastronomie et aux produits régionaux, s’installera place Maginot les 5, 6, 19 et 20 décembre à partir de 10h. Organisé par l’association Saveurs paysannes et la Chambre d’agriculture de Meurthe-et-Moselle, il réunira une douzaine d’exposants. Quant au Village de la Marmaille, place de la Carrière les 5 et 6 décembre, consacré aux plus jeunes et à leurs familles, il abritera cinq étranges manèges imaginés par des artistes. Aux côtés des brocanteurs se dressera un chapiteau où auront lieu plusieurs spectacles. Le 5 décembre, à quelques heures du défilé de Saint-Nicolas, « La soupe à la marmaille », un concours gastronomique réservé aux enfants, permettra aux visiteurs une dégustation en échange de l’épluchage d’un légume, pour réaliser une grande soupe de 400 litres. Parce qu’il n’y a pas que le pain d’épices dans la vie.