SORTIE LE 5 DÉCEMBRE

Couronnée au Festival international du film grolandais de Toulouse, la dernière livraison de Mani Haghighi s’annonce irrévérencieuse et surréaliste. Rien de surprenant chez ce metteur en scène qui occupe une place à part dans le cinéma iranien. Avec PIG, le réalisateur de Valley of Stars (2016) signe une comédie noire, aussi grinçante que rafraîchissante, aux dialogues parfois absurdes. L’histoire nous fait découvrir Hassan Kasmai, un cinéaste blacklisté, lâché par son actrice fétiche et lynché sur les réseaux sociaux, qui va devoir composer avec l’indifférence d’un serial killer qui décapite ses congénères en gravant sur leur front le mot « pig ». Sauf lui, curieusement épargné. Vexé et au bord de la crise de nerfs, il fera alors tout pour attirer son attention. Loufoque !