L’homme de presse Eric Fottorino le précise dans la préface de ce petit album à savourer le vent dans les cheveux : Didier Tronchet est un pionnier du vélo en espace hostile, entendez urbain. Ce « traité » énumère avec humour, sagesse et pertinence les joies de la petite reine. On la savait écologique et bonne pour la santé, mais Tronchet va plus loin, faisant du vélo le garant d’une ouverture d’esprit et d’une prise de conscience accrue de l’autre et du monde qui nous entoure… n’hésitant pas à manier l’excès et l’absurde pour nous faire rigoler, il nous offre une bonne bouffée d’air frais ; et d’intelligence

Aux éd. Delcourt