perfidia (©DR)James Ellroy reprend certains de ses personnages, notamment Dudley Smith et Kay Lake et nous emmène avec eux en 1941, à la veille de Pearl Harbour. Une famille japonaise est retrouvée assassinée et la police souhaiterait se débarrasser du problème en fabriquant un coupable à défaut de trouver le bon. Avec la verve qu’on lui connait, James Ellroy décrit l’atmosphère de L.A et la tension palpable qui va finir par éclater à la tête des Américains d’origine japonaise lorsque Pearl Harbour sera attaquée. « Plaintif, mélancolique, ce roman plonge dans la trahison morale de l’Amérique au début de la Seconde Guerre mondiale, avec l’internement de ses citoyens d’origine japonaise », dixit Ellroy himself.