(©DR)
Les Néerlandais votent le 15 mars, pour les législatives. Fin février, le candidat d’extrême droite Geert Wilders était toujours en tête des sondages.

Le député néerlandais d’extrême droite Geert Wilders a annoncé suspendre sa campagne pour les législatives, fin février, le temps qu’une enquête fasse la lumière sur l’un des policiers chargés de sa sécurité qui aurait laissé filtrer des infos sur ce point à un groupe criminel marocain.

Nul doute que le candidat qui vit sous protection policière permanente compte tenu de ses idées très « extrémistes », va s’attacher à exploiter au mieux la situation. Elle alimente ses positions qui lui ont récemment valu d’être reconnu coupable de discrimination pour avoir fait part de son ambition de débarrasser le pays de ses « Marocains ». Une condamnation qui ne l’a visiblement pas ému, il a ensuite réitéré l’insulte en parlant de « racaille marocaine ».

Le candidat du Parti pour la liberté (PVV) ambitionne de désislamiser les Pays-Bas, notamment en fermant les mosquées et les frontières aux migrants. Son autre grand projet consiste à quitter l’Europe afin que les « Pays-Bas retrouvent leur indépendance ». Des ambitions qui continuent de séduire. Fin février, Geert Wilders était toujours en tête des sondages pour les législatives du 15 mars. Il est crédité de plus ou moins 15% des intentions de votes, même si son avance par rapport aux autres candidats s’est considérablement réduite.

Il est vrai que les grands partis comme le VVD du Premier ministre libéral Mark Rutte, ont d’ores et déjà indiqué qu’il était hors de question d’envisager une quelconque coalition. Comprendre que même s’il arrive en tête dans les urnes, le PVV, faute d’alliances fortes, ne pourra pas gouverner. À noter, si Geert Wilders plaide pour que son pays quitte l’Europe, la classe politique du pays semble également se poser des questions. Selon l’agence de presse Reuters, une étude visant à déterminer les conséquences d’un abandon de l’euro aurait été commandée par les députés. Une commande que Geert Wilders doit savourer, il la réclame depuis de nombreuses années.