(©DR)
Patrick Weiten, président du Conseil Départemental de Moselle a profité de la dernière « réunion » de l’année pour dresser un rapide bilan des dossiers en cours. Petit tour d’horizon.

Moselle Attractivité. Une AG constitutive a été organisée. Le processus visant à la création de cette structure fédératrice visant à promouvoir le Département suit donc son cours. Reste à davantage mobiliser et à lever bon nombre d’interrogations en suspens. «  À nous de montrer que la marque Moselle existe. Tous les départements Grand Est engagent la même démarche », a souligné le président Weiten.

Transport. Les usagers ne verront pas la différence mais à compter du 1er janvier 2017, les transports scolaires et périurbains changent de main. C’est la Région Grand Est qui va désormais les prendre en charge au lieu du Conseil départemental. Un transfert de compétences qu’il a fallu anticiper, notamment sur le plan humain. Patrick Weiten, a notamment précisé que les 18 « ETP » (équivalent temps plein) employés par le Conseil départemental sont « passés » à la Région où ils bénéficient des mêmes conditions salariales. L’année 2017 sera une année de transition durant laquelle la Région va devoir harmoniser ces transports, notamment en ce qui concerne le volet RH, à l’échelon du territoire.

Le budget 2017. Le président l’a répété à nouveau. L’inquiétude en la matière est liée à une nouvelle baisse de la dotation de l’Etat et le financement du RSA qui va crescendo alors que l’aide étatique se fait attendre.