SORTIE LE 1er JUIN 2016

L’humour pour démonter les clichés. La recette n’est pas nouvelle, mais elle sert de point de départ au dernier film d’Yvan Attal, Ils sont partout, où il aborde l’antisémitisme. Cela faisait longtemps que cette idée trottait dans la tête du cinéaste (bien avant les attentats de l’Hyper Cacher), qui campe aussi le rôle principal dans cette comédie grinçante. De son propre aveu, ce projet s’est imposé comme une urgence, nourri par l’actualité tragique et les replis communautaires. Dans Ils sont partout, son personnage, qui se sent persécuté par un antisémitisme grandissant, apparaît comme le fil rouge qui relie entre elles plusieurs histoires courtes qui tentent de démonter, sur le mode tragi-comique, les clichés antisémites les plus tenaces. Des sketches qui s’appuient sur un casting en or, avec notamment Benoît Poelvoorde, dans le rôle d’un homme politique d’extrême droite, Dany Boon, Charlotte Gainsbourg, Valérie Bonneton ou encore Gilles Lellouche, dans la peau de Jésus Christ. Voilà qui promet !