Le Grand Jeu permet de mieux comprendre la géopolitique contemporaine et comment fonctionne le monde d’aujourd’hui.

Le Grand Jeu est une expression popularisée par Rudyard Kipling qui désignait, au XIXe siècle, la rivalité pour le contrôle de l’Asie centrale entre l’Angleterre victorienne, installée aux Indes, et la Russie tsariste. « Il n’est pas un géopolitologue qui ne parle à présent d’un « nouveau Grand jeu » en Eurasie, moins romanesque mais tout aussi passionnant, dont les ramifications s’étendent à l’échelle de la planète et qui vise, ni plus ni moins, à la prééminence mondiale », souligne Christian Greiling, sur son blog : Les chroniques du Grand Jeu. Dans cet essai de géopolitique, il revient longuement sur ce concept qui est une véritable clé de lecture permettant de mieux comprendre comment fonctionnent le monde ainsi que les grands évènements qui l’agitent : les guerres au Moyen-Orient, les Nouvelles Routes de la soie, le terrorisme, les ouvertures de pipelines qui transportent de l’or noir ou bleu… Christian Greiling qui est historien et professeur dans les écoles françaises à l’étranger (Chine, Irak, Amérique du Sud…) s’appuie sur une documentation solide pour décrypter la géopolitique contemporaine, un Grand Jeu qui se pratique, aujourd’hui, à plusieurs avec la Russie, les États-Unis et la Chine, mais également les éternels frères ennemis que sont l’Inde, le Pakistan, l’Iran, la Turquie et les pays européens. S’initier aux subtilités du Grand Jeu (mais également prendre conscience, si besoin était, du fait que la vision « française » sur le monde n’est qu’un regard parmi d’autres), est d’autant plus plaisant que ce livre, très sérieux et documenté sur le fond, est très agréable à lire. Il n’est pas dépourvu d’ironie et d’humour.

Le Grand Jeu par Christian Greiling. Éd. Heliopoles