Sous ce titre énigmatique se cache une incroyable compilation d’absurdités et de délires. Kim Jong-un, Lars Von Trier, Beyoncé, un sèche-mains aigri, un drone câlin, une bière de hipster, et beaucoup, beaucoup d’oiseaux nous proposent leurs réflexions sur la vacuité de la vie et de la société de consommation, sur la poésie, l’amour… comme si de rien n’était. En une centaine de tranches de rire, en autant de planches, Stephen Collins fait la démonstration de son talent à manier l’art du comic-strip.