Un artiste qui a fait de lui-même et de son image son principal sujet apprend, à la mort de ses parents, que ceux-ci ont archivé l’intégralité de ses sept premières années de vie, dont il n’a aucun souvenir. Il se plonge alors dans une étude vertigineuse, au risque de sombrer dans la folie. Combler le vide, déchiffrer ses obsessions, trouver des réponses sur le sens de la vie sont autant d’étapes dans l’impossible quête d’Otto face à cet inconnu si familier. Avec un noir et blanc clinique, Marc-Antoine Mathieu emmène son personnage sur le fil d’un récit introspectif entre poésie, psychologie et neuroscience.