SUR NETFLIX SAISON 1

Paris, dans un futur proche. Une application de rencontre propose à ses utilisateurs de trouver l’être aimé à l’aide de micro-robots implantés dans leur cerveau. En analysant leur corps, c’est leur coeur et leur âme qu’ils vont sonder. C’est en tout cas le projet d’Esther (Agathe Bonitzer), jeune femme introvertie et obsessive, et de son frère Paul (Hugo Becker). Au début de la série, l’outil n’en est qu’à un état de test. Les premiers essais cliniques sont menés sur une dizaine de cobayes humains, des jeunes personnes mal dans leur peau. Les deux héros vont rapidement être confrontés à leurs premiers détracteurs, qui dénoncent une société sous le joug de la technologie et des machines high-tech. Oeuvre d’anticipation française créée par Audrey Fouché (auparavant scénariste pour la série fantastique Les Revenants), son synopsis a été comparé à celui de certains épisodes de la remarquable Black Mirror, notamment Hang the DJ, dans lequel un algorithme dicte aux protagonistes leurs rencontres amoureuses.