Suisse, 2013. Olga est une ukrainienne âgée d’à peine 15 ans. Son talent de gymnaste et sa passion pour cette discipline l’ont menée jusqu’à Macolin, au Centre National du Sport, au sein duquel elle tente tant bien que mal de se faire une place. L’adaptation au pays helvétique n’est pas des plus aisés, mais Olga s’accroche. Alors qu’elle s’entraîne pour le Championnat Européen dans la perspective des Jeux Olympiques, de terribles protestations éclatent à Kiev : la décision du gouvernement pro-russe de ne pas signer un accord d’association avec l’UE crée l’indignation chez certains Ukrainiens pro-européens ; l’Euromaïdan éclate. La mère d’Olga est journaliste : elle suit de près les manifestations et se retrouve en première ligne des affrontements violents. Olga est déchirée entre son rêve de gymnaste, véritable vocation, et le sort de sa famille menacée. Inspirée d’une histoire vraie, Olga est le premier film du jeune réalisateur suisse, Élie Grappe.

Retrouvez Olga le 17 novembre au cinéma