© DR

Le Luxembourg a signé une déclaration d’intention avec les USA en vue d’intensifier la coopération entre leurs agences spatiales respectives : NASA et LSA (Luxembourg Space Agency). Cette coopération accrue porte sur différents domaines : les applications spatiales, l’exploration ou encore l’utilisation durable des ressources spatiales. « Ces développements ont ouvert la voie à une collaboration fructueuse dans des domaines d’intérêt mutuel », précise le Gouvernement, dans un communiqué. Ce dernier évoque l’une des priorités de la NASA : favoriser le retour de l’homme sur la Lune d’ici 2024 et son intention d’y jeter les bases pour y permettre une présence humaine à long terme d’ici 2028, dans la perspective d’une exploration humaine de Mars. Les États-Unis ont également pris acte des mesures prises au Luxembourg en vue de l’utilisation commerciale de l’espace.