Vingt cinq nouvelles toiles, vingt cinq fragments d’histoire, voilà la nouvelle exposition du peintre Hervé Malcom Thomas. En partie inspirées d’un voyage au Vietnam l’automne dernier, ces vingt cinq œuvres témoignent de l’ambivalence dans laquelle l’artiste se trouve confronté, entre colère et sérénité.

toile-Hervé-Malcom (© DR)Tons pastels, lignes estompées, formes occultées, ce sont les premières impressions qui se dégagent de ses vingt cinq tableaux. Après de longues années consacrées à la peinture, après les combats, après les duels, l’univers du peintre semble s’être apaisé, pour aspirer désormais à plus de quiétude.

Mais dès le titre, L’Explosition Paisible toute équivoque se dissipe. La sérénité des motifs n’est qu’apparente, car la couleur blanche jaillit de partout, bouscule le calme illusoire de ces vingt cinq tableaux. Un blanc éclatant, qui recouvre formes et couleurs, mais qui par endroits se fait lui aussi surprendre par un autre jaillissement, celui de la couleur. Une couleur qui tente de se réapproprier la toile, l’espace, le lieu, qui envahit les interstices, se répand, s’étale, mais qui très vite se heurte à de nouvelles frontières. Ce sont des lignes, des courbes, parfois imprécises, parfois voilées, confuses ou frénétiques, des lignes qui se dispersent sur la toile jusqu’à se confondre une nouvelle fois avec le blanc. Comment expliquer cette double incertitude, cette fuite perpétuelle… L’artiste se livre peu, il évoque ses doutes, l’inconstance des relations humaines, les ambitions futiles et aussi le désir, puis au détour de quelques rares paroles il cite ce proverbe vietnamien  » À vouloir gagner des éloges, on perd son souffle « .

Ce souffle il le retrouve dans un lieu unique et magnifique ; celui de la Galerie KD à Nancy. Kate, la patronne des lieux, a laissé au peintre l’entière liberté pour investir les lieux. Leur complicité artistique dure depuis plusieurs années, c’est la troisième fois que Hervé Malcom Thomas expose dans ce lieu. Il le définit lui-même comme un lieu atypique, propice à la rêverie, une galerie sereine et agitée.

À n’en pas douter L’Explosition Paisible y trouve toute sa place et s’annonce d’ores et déjà comme l’un des événements artistiques de ce mois de juin. 

L’Explosition Paisible
Du 6 au 20 Juin à la galerie KD – 62 rue Charles 3 Nancy
Autres oeuvres de H.M. Thomas visibles également sur : http://galerie-contini.net/exposant.html