(©DR)
Après 3 années de travaux, la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne a inauguré son nouveau siège, au cœur du Quartier Impérial, à Metz. Plus de 600 collaborateurs y seront réunis.

« Notre nouveau siège est le premier bâtiment en France, hors Île-de-France, à être certifié NF HQE Rénovation tertiaire – Haute Qualité Environnementale – niveau « exceptionnel » en phase conception et programmation. Les engagements volontaristes pris par la banque coopérative ont été prouvés par des organismes tiers indépendants à différents niveaux. Outre ses qualités fonctionnelles, ce nouveau siège s’inscrit dans la valorisation du patrimoine architectural et culturel de la Ville de Metz », souligne Dominique Wein, le directeur général de la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne à propos du nouveau siège de la banque, inauguré fin novembre (il s’agit de la première phase). Trois ans de travaux ont été nécessaires pour mener à bien ce projet audacieux qui a consisté à rénover 8 bâtiments centenaires adjacents d’une surface globale de 20 000 m2.

Quelques données chiffrées actuelles donnent une idée de l’ampleur du chantier : 9 000 m3 sur 13 000 m3 de démolition, 4 000 m3 de béton, 206 tonnes d’acier, 40 entreprises régionales partenaires… Au-delà de construire (ou de démolir) l’ambition était aussi de restaurer et de valoriser les parties des immeubles affichant une valeur historique et d’y lover de la technologie, un îlot central aux lignes contemporaines, un restaurant d’entreprise, un auditorium, ainsi que plus de 500 m2 d’espaces verts. Un espace pour les enfants aussi puisque la crèche Charlemagne (le nom du bâtiment) développée en partenariat avec la Ville de Metz de près de 300m2, a également été inaugurée récemment.

Avec cette rénovation respectueuse de l’environnement, la BPALC participe à la valorisation du patrimoine architectural messin et à l’attractivité du Quartier Impérial, candidat au classement à l’Unesco. 600 des 850 collaborateurs de la banque travaillant dans l’agglomération messine, jusqu’alors répartis sur différents sites, seront rassemblés dans les lieux. La livraison finale de l’ensemble du siège est attendue pour fin 2017.


CERCLE ÉCONOMIQUE LORRAIN PRIX DE L’INITIATIVE LORRAINE 2016

LA BANQUE POPULAIRE DISTINGUÉE

PIL-BPALC-D.WEIN (©DR)Une salle comble à la Maison de Baccarat à Paris, des invités prestigieux et engagés : le Prix de l’Intiative Lorraine a réuni une nouvelle fois ceux et celles qui sont de véritables ambassadeurs de la Lorraine et qui se mobilisent pour défendre leur belle région depuis la capitale en mettant en avant des initiatives qui lui permettent de rayonner.

Tâche difficile cette année pour le jury composé de Christopher Baldelli, Jean de Lambertye, François de Wendel et Roger Cayzelle : départager quatre acteurs pleinement engagés dans l’innovation. La très belle entreprise familiale « Chêne de l’Est », la création d’un fonds par les professionnels du bois destiné à reboiser la forêt privée dans le Grand Est, la société Applicam leader dans le numérique et la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne constituaient en effet le panel de nominés pour cette édition 2017.

Le Prix a finalement été attribué à la BPALC pour son investissement en plein cœur du quartier impérial messin visant à faire de ces bâtiments historiques un exemple de rénovation architecturale et environnementale et le siège d’une entreprise du Grand Est réellement implanté à Metz. En recevant le prix Dominique Wein, le directeur général de la banque a voulu rappeler à quel point ce pari avait mobilisé tous les salariés de l’entreprise mais aussi les acteurs locaux.

3 QUESTIONS À… FRÉDÉRIC VENOT

Frédéric Venot (©DR)Fréderic Venot, 47 ans, consultant en entreprise, est actuellement le dynamique président du Cercle Économique Lorrain. Il est l’initiateur du Prix de l’Initiative Lorraine.

Quelle motivation est la vôtre à tête du Cercle Économique Lorrain ?

Mes amis du CEL et moi-même sommes animés par l’ambition d’aider à améliorer l’image de la Lorraine et à constituer un esprit économique lorrain Il est important que les Lorrains soient fiers de leur Région et apprennent à «chasser en meute».

Pourquoi un prix de l’Initiative Lorraine ?

Le Prix de l’Initiative pour la Lorraine concrétise l’ambition d’amélioration de l’image de la Région en assurant la promotion des talents lorrains à Paris. C’est un porte-voix qui communique l’information qu’il se passe des choses en Lorraine..

Quel regard portez-vous sur la Lorraine aujourd’hui ?

J’ai l’image d’une Région qui se réinvente en apprenant notamment à travailler avec ses voisins français et internationaux. La Lorraine recèle des joyaux mais elle doit davantage avoir confiance en elle-même. Il est important que les réalisations économiques et culturelles lorraines soient mieux connues à l’extérieur de la Région. Elles aideront ainsi à l’amélioration de l’image de la Lorraine, de son attractivité et permettront d’y attirer des ressources et d’y fixer ses talents.