Après Pearl Harbor, le gouvernement américain décide d’interner dans des camps militarisés tous les japonais vivant aux États-Unis mais aussi ceux des secondes et troisièmes générations, au motif de la lutte contre de présumés ennemis intérieurs. L’acteur américaine d’origine japonaise George Takei a subi cet épisode méconnu de l’Histoire, et en livre un récit à hauteur d’enfant, éclairé par les échanges avec ses parents des années plus tard. Un récit bouleversant, révoltant mais aussi inspirant lorsqu’il montre la résistance pacifique de toute une population face à l’humiliation et à la méfiance.

Chez Futuropolis