Les éditions Plon ont renoué avec la littérature populaire et ont lancé le 16 mars dernier le label Sang Neuf sous lequel seront publiés les polars de la maison signés par des plumes francophones. Parmi elles, Janis Otsiemi, auteur gabonais récompensé en 2010 par le Prix du Roman gabonais pour son premier livre La vie est un sale boulot. Son nouvel opus Tu ne perds rien pour attendre l’a élevé au statut de « James Ellroy du polar africain ». Dans le rôle du flic honnête mais bousillé par la société corrompue : Jean-Marc. Sa mère et sa sœur ont été tuées par un chauffard. Le crime est resté impuni mais Jean-Marc prépare sa vengeance. Décidément, notre James fait bien des émules (lire également la chronique lointain-happy-end).