© DR

La Fondation Abbé Pierre a décerné ses « Pics d’Or » qui dénoncent les pires dispositifs anti-SDF. Nancy figurait parmi les nominés dans la catégorie Fallait oser, pour le mobilier urbain de la place Simone-Veil (ex Adolphe-Thiers), accusé d’être un dispositif anti-SDF. Un « titre » que Laurent Hénart, le maire de Nancy a en travers de la gorge car, selon lui, c’est totalement faux. « La Fondation Abbé-Pierre ne nous a pas contactés, ni la métropole. Sinon, on leur aurait expliqué » a-t-il précisé dans la presse locale. Expliqué quoi ? Et bien que ces bancs sont des œuvres d’art signées de l’artiste belge Sébastien Wierinck (connu notamment pour ses fameux bancs publics), qu’ils sont appréciés de la population, y compris des SDF et, qu’avant, il n’y avait même pas de bancs…