( © Manny Iriarte)
Le Luxembourg City Tourist Office propose une affiche de haute volée pour l’édition 2016 de son Printemps musical, principalement tourné vers le jazz et les musiques du monde. De Cuba à la Norvège en passant par l’Allemagne ou les États-Unis, il est résolument international, et met aussi en scène la crème de la scène locale.

Le Conservatoire de la Ville de Luxembourg, Den Atelier et l’abbaye de Neumünster serviront d’écrins à la programmation en or de ce Printemps musical 2016. La, ou plutôt les couleurs dominantes de cet événement, dont c’est la 34ème édition, sont à chercher du côté des musiques du monde et du jazz, sources auxquelles puisent les artistes présents au fil des dix concerts prévus cette année. La pop, le rock, les formes plus contemporaines de la musique populaire nourrissent également leur approche, nous garantissant de grands moments de musique en perspective. Le festival commencera le 6 mars avec une légende de la musique cubaine en la personne d’Arturo Sandoval, qui débarque accompagné de son sextet dans le cadre de sa tournée Dear Diz & Best of, dédiée à Dizzie Gillespie. Les couleurs dominantes de cet événement sont à chercher du côté des musiques du monde et du jazz.Trompettiste classique de formation, il peut aborder la musique classique comme mêler son jazz de sonorités afro-beat. Le franco-libanais Ibrahim Maalouf est l’autre trompettiste à l’affiche du Printemps musical : lui-même aime à détourner le répertoire jazz, par exemple en lui donnant un élan rock dans Illusions, ou en liant musique occidentale et orientale avec Kalthoum. L’album Red and black light, qu’il présentera à Luxembourg, est l’illustration idéale de son talentueux esprit de mélange et de synthèse. Assurément, les filles se feront entendre pendant le festival : l’égérie punk allemande Nina Hagen, la chanteuse pop-jazz norvégienne Silje Nergaard, l’angolaise Aline Frazão, ainsi que Ruthie Foster, héritière de la musique gospel explorant tous les recoins de la black music… voici quatre femmes des quatre coins du monde portant les voix de leurs cultures et de leur histoire, avec, elles aussi, un irrésistible attrait pour le mélange des genres. Le saxophoniste Manu Dibango a décollé il y a plus de 50 ans du continent africain, pour accoucher aujourd’hui d’un son afrofunkadélik et jazzy. Avec le Soul Makossa gang, il nous présentera son nouvel album Best of. Larry Carlton se fera le représentant d’une génération de « guitar hero » du jazz et du blues étatsuniens : légendaire musicien multi-récompensé, il a notamment officié aux côtés de Joni Mitchell, Michael Jackson, Sammy Davis Jr. ou Quincy Jones. La scène luxembourgeoise est loin d’être en reste au sein de ce Printemps musical 2016 : le trio Michel Reis/Marc Demuth/Paul Wiltgen, plébiscité dans le monde entier, est rejoint ici par le talentueux saxophoniste Joshua Redman, tandis que Bachar Khalifé, Pascal Schumacher et Francesco Tristano feront la démonstration d’une sensibilité musicale aux multiples facettes.

Du 6 mars au 27 avril à Luxembourg.
www.printempsmusical.lu


ENTRAILLES DE LA VILLE

Bock-Casemates-and-Alzette-Valley-(©-Luxembourg-City-tourist-office)

(© Luxembourg City tourist office)

Les fameuses Casemates du Bock rouvrent au public à partir du 1er mars. Ces galeries souterraines labyrinthiques taillées dans la roche, à vocation défensive, qui attirent en moyenne 110 000 visiteurs chaque saison, se sont étendues sur 23 km, à 40 mètres de profondeurs, au fil des extensions créées par les différents maîtres de la ville. Bourguignons, Espagnols, Français, Autrichiens, membres de la Confédération germanique : les plus grands ingénieurs militaires d’Europe ont façonné ces défenses à partir de 1745. Après leur démantèlement en 1867, elles furent réduites à 17 km, restant tout de même l’édifice militaire de ce type le plus important au monde. Inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, elles constituent un véritable symbole du passé glorieux de « La Gibraltar du nord ».

Visites guidées : +352 4796 2709
guidages@lcto.lu ou sur www.lcto.lu