© Droits Réservés

Créé en 1839, le Musée de la Cour d’Or – Metz-Métropole est le théâtre idoine pour se plonger dans le grand livre de l’histoire messine. Une fois à l’intérieur, le voyage s’annonce copieux pour le visiteur, sur plus de 6 000 mètres carrés d’exposition où le temps s’étire de l’Antiquité à la Renaissance. On mesure toute la richesse de l’ancienne Divodurum dans ce lieu abritant de remarquables collections gallo-romaines, médiévales et de beaux-arts, avec notamment une place importante accordée aux portraits, ainsi qu’aux artistes originaires de Metz ou de Moselle. Son grenier datant du Moyen Age, qui fut l’ancien réservoir à grains de la ville, ses thermes gallo-romains, ainsi que son escalier du 17e siècle, figurent parmi les trésors à savourer à proximité de la cathédrale Saint-Etienne, qui semble veiller sur ce voisin discret mais non dénué d’intérêt, doté d’une nouvelle entrée depuis 2018, laquelle comprend une élégante boutique, un espace café et une salle d’expositions temporaires. Il est d’ailleurs toujours possible de découvrir celle qui s’inscrit dans le cadre du centenaire des commémorations de l’armistice de la Première Guerre mondiale. Intitulée « Novembre 2018. De l’Empire à la République », cette dernière s’achèvera le 24 février prochain. Avis aux retardataires !

musee.metzmetropole.fr