SORTIE LE 9 MAI

Vincent Barteau, célibataire invétéré, voit un jour débarquer dans sa vie un OVNI prénommé Léonard. Son neveu. Le jeune garçon, âgé de 13 ans, est atteint du syndrome d’Asperger. Entre l’entraîneur de football, qui a fait une croix sur une carrière pro après une vilaine blessure, et ce jeune autiste à la carapace fragile, la défiance du départ va peu à peu laisser à une histoire qui va changer leur vie. Difficile de rester insensible devant le duo émouvant campé par Arnaud Ducret (qui quitte le registre de la comédie, dans lequel on était habitué à le voir évoluer) et le prometteur Max Baissette de Malglaive (Versailles, L’Immortel), duo qui n’est pas sans rappeler celui que formaient Tom Cruise et Dustin Hoffman dans Rain Man. Mis en scène par un autre tandem, François Prévôt-Leygonie et Stéphan Achinard (Amitiés sincères, Tout schuss), Monsieur Je-sais-tout est adapté du roman d’Alain Gillot, La surface de réparation, sorti en 2015.