SORTIE LE 14 MARS 2018

On connaissait le Franck Dubosc acteur de comédies, on le découvre désormais réalisateur dans un registre qui a beaucoup contribué à son succès. Pour son premier long-métrage, le Patrick Chirac de la saga Camping s’attaque à un sujet sensible : le handicap. Dans Tout le monde debout, dans lequel il tient un des rôles principaux, il devient Jocelyn, un homme d’affaires macho et coureur de jupons qui fait preuve d’un gros penchant pour le mensonge. Par un concours de circonstance, il se retrouve à séduire une jeune femme en se faisant passer pour un handicapé. Jusqu’au jour où cette dernière l’invite à dîner chez ses parents et lui présente sa sœur, campée par Alexandra Lamy, elle-même handicapée. Présenté hors compétition au dernier festival de l’Alpe d’Huez, cette comédie romantique mettant aussi en scène Gérard Darmon, Claude Brasseur et Elsa Zylberstein se nourrit de la propre expérience du cinéaste, notamment le handicap de sa mère.