SORTIE LE 26 OCTOBRE 2016

Il avait prévenu : Jimmy’s Hall (2014) serait son dernier film. Il a menti. Ken Loach est remonté sur le ring, se payant le luxe de repartir du dernier festival de Cannes avec la récompense suprême, rejoignant au passage le cercle fermé des réalisateurs doublement palmés, en compagnie, entre autres, de Coppola, des frères Dardenne et de Michael Hanecke. Avec Moi, Daniel Blake, le cinéaste de 80 ans renoue avec son Angleterre, celle des laissés-pour-compte et des ouvriers. Ce film, c’est le film d’un combat, celui que mène un charpentier veuf, que son cœur malade empêche de travailler, contre l’administration anglaise et ses aberrations. Ce drame social, souvent présenté comme son baroud d’honneur, répand cette dignité, cet humanisme et cette empathie si chers au metteur en scène. Et ça fait du bien.