SORTIE LE 19 AOÛT 2020

Pour son premier long, Maïmouna Doucouré aborde le thème de l’hypersexualisation des adolescentes, à travers le parcours d’une jeune fille de 11 ans, Amy. Cette dernière est emportée par ce phénomène après avoir fait la connaissance, dans son collège, d’une grappe de filles exubérantes, effrontées et précoces. Baptisée Les Mignonnes, cette bande provocante se prépare à un concours de danse en multipliant les chorégraphies irrévérencieuses. Un véritable choc pour la jeune héroïne, jouée par Fathia Youssouf (mélange de vulnérabilité et de révolte), issue d’une famille musulmane et patriarcale en totale désaccord avec ce genre d’attitude. Mignonnes a valu de nombreuses éloges à la cinéaste franco-sénégalaise. Il s’est notamment distingué à la 70e Berlinale, mais aussi au festival du film indépendant de Sundance, d’où il est reparti auréolé de la meilleure réalisation. Des récompenses qui s’ajoutent au César du meilleur court-métrage qu’elle avait obtenu pour Maman(s), en 2017, et qui traitait de la polygamie.