© G. Berger / CD54

Faire se rencontrer des personnes désireuses de faire du bénévolat et des associations qui recherchent des bénévoles : c’est l’ambition du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle avec la création de la plateforme numérique Place de l’engagement, qui sera accessible à tous, à compter du 12 novembre.

Place de l’engagement est un outil qui répond à une attente du monde associatif. Les acteurs locaux nous font régulièrement part de leurs difficultés à trouver des bénévoles. La plateforme permet, aussi de répondre à une évolution de l’engagement citoyen. De nombreux jeunes et séniors sont désireux de s’investir bénévolement. Ce qui les intéresse, c’est de pouvoir intervenir ponctuellement sur des missions et des projets, facilement, librement. », explique Antony Caps, Vice-Président du conseil départemental 54, délégué à l’éducation, à la citoyenneté et au sport. Co-construite en collaboration avec les associations, la plateforme est claire et facile à utiliser. Elle permet aux citoyens de prendre rapidement connaissance des missions offertes par des associations actives dans de multiples domaines : social, culture, sport, éducation… Le public peut également proposer ses services ou ses compétences. Place de l’engagement facilite aussi les relations entre les structures associatives. Ces dernières ont la possibilité de faire connaitre leurs besoins en ressources humaines mais aussi en matériels, locaux ou moyens de transports ou, au contraire, de faire savoir qu’elles disposent de ces moyens et sont prêtes à les partager. Lors de son lancement public, la plateforme comptera déjà plus de 270 associations inscrites et plusieurs dizaines de missions seront disponibles. « Les retours que nous avons eus lors de la phase de test sont positifs. Il faut désormais que les associations et les citoyens se l’approprient et la fassent vivre. De telles plateformes ont été développées à l’échelle d’une ville mais jamais à l’échelon d’un département. Au printemps prochain, nous ferons donc un premier bilan et verrons s’il convient de la faire évoluer et de quelle manière », conclut Rachel Gustin, responsable du service Engagement et citoyenneté au conseil départemental 54.

www.engagement.meurthe-et-moselle.fr