(© DR)

La Ville de Metz, propriétaire du stade Saint-Symphorien, entend le céder pour un euro symbolique au Conseil départemental de la Moselle. Une décision que le maire de Metz, Dominique Gros, justifie par le fait que la Ville n’a pas à supporter une telle charge financière. « Qu’ils aillent vers le privé », a souligné le maire lors du conseil municipal du 25 février non sans évoquer le milliard (1,3 milliard) de la Fifa. Avec son million d’habitants, le département a les reins plus solides pour ce faire, surtout que le FC Metz a un rayonnement qui dépasse largement la ville de Metz. La ville de Metz a également réduit sa subvention au club, soit 600.000 euros par an. La transmission devrait favoriser des investissements, notamment la création d’une nouvelle tribune, projet qui est dans les cartons depuis des années.