©DR

Le 13 mai dernier, Jean-Luc Bohl a tenu une conférence de presse à l’occasion du déconfinement national. L’occasion de faire un point sur la situation des entreprises du territoire et sur les dossiers déposés pour bénéficier du Fonds Résistance de la Région Grand Est

Jean-Luc Bohl, président de Metz Métropole, a rencontré la presse afin d’évoquer la situation sur l’agglomération ainsi que le plan de déconfinement de la Métropole initié en collaboration avec l’Etat, les maires du territoire et les acteurs de la vie socio-économique. Lors de ce « tour d’horizon », il a été question de culture, de services publics, des équipements de protection, de mobilité et d’activité économique. Dans ce dernier domaine, Jean-Luc Bohl a fait un focus sur les aides économiques engagées par la Métropole, dans le cadre du Fonds Résistance de la Région Grand Est. Depuis sa mise en œuvre, ce sont plus de 350 entreprises de la Métropole qui sont concernées dont 59 % ont été contactées directement par Inspire Metz (l’agence d’attractivité de Metz Métropole). Elles représentent environ 15 000 salariés. Les dossiers présentés par Inspire Metz représentent 8 % des dossiers du Grand Est et 32 % des dossiers de la Moselle. À ce titre, ce sont près de 33 dossiers qui ont été instruits. 23 dossiers ont bénéficié d’un soutien à hauteur de plus de 178 000 euros soit 9,8 % de la ligne de crédit (1,8 million d’euros pour 451 000 € apportés). Pour rappel, la mobilisation de ce fonds intervient lorsque l’entreprise ou l’association n’a pas pu obtenir de prêt bancaire, ce qui explique un niveau d’engagement encore faible par rapport au potentiel d’entreprises éligibles (TPE, auto-entrepreneurs, professions libérales, associations…), précise Metz Métropole. Compte tenu de la situation particulièrement difficile du commerce, Jean-Luc Bohl a également indiqué avoir, avec Dominique Gros, le maire de Metz, rencontré les acteurs du commerce pour travailler, avec eux, à la « relance commerciale ». Metz Métropole, la Ville de Metz et l’agence Inspire Metz lanceront notamment une campagne dédiée au commerce locale dès le 8 juin. Une rencontre avec les représentants du secteur de la restauration et de l’hôtellerie, en grande difficulté, est programmée.