© DR

Le 22 octobre, le conseil de Metz-Métropole a approuvé à une large majorité la création de la ZAC de la Pointe Sud qui va accueillir le centre logistique du groupe Argan, qui aura pour locataire Amazon. Cette plate-forme logistique implantée sur l’ancienne base aérienne de Metz-Frescaty va créer 2 000 emplois et même 3 000 en « saison haute », comme à l’approche des fêtes de fin d’année. L’arrivée du géant de l’e-commerce ne fait pas que des heureux. En cause les désagréments causés par l’activité non-stop mais également les agissements d’Amazon, adepte de l’optimisation fiscale et pas franchement réputé pour sa délicatesse sur le plan social. Faut-il pour autant tirer un trait sur cette implantation et ces emplois, en sachant que si le projet ne voit pas le jour en Moselle, il se fera ailleurs ? « Je n’entends pas donner le Bon Dieu sans confession à Amazon, mais une chose est certaine, ce n’est pas parce qu’il y a des luttes sociales nécessaires dans l’entreprise qu’il faut refuser l’entreprise », a précisé le maire de Metz, Dominique Gros, lors du Conseil. Si la procédure suit normalement son cours, les travaux débuteront en mai.