La route du Sud de Richard Sourgnes, chez ETT Dépendances raconte le parcours « intranquille » d’un homme fuyant son passé avant de devoir l’affronter.

«J’essayais de ne pas penser à Léa, et j’y arrivais presque. Mais le soir, lorsque mes défenses tombaient, elle était là. Son ombre, sitôt la dernière flamme éteinte, surgissait dans la pâleur de la nuit. Ses yeux fixés sur moi… ». Daniel a perdu Léa, sa femme lors d’un accident, alors qu’il conduisait. Il a quitté Metz pour rejoindre Bages, dans l’Aude où réside sa mère. Il est « descendu » en stop. Le pouce levé. Il a mis les voiles. Engoncé dans sa solitude et sa tristesse, Daniel se souvient. De Léa, du temps des jours heureux. De Zoé, l’amie de Léa, qui le tient pour coupable de sa mort. De Lucien, le cousin. Et puis, il échange et discute avec sa mère, avec la « petite Angèle », avec son père avec qui il va à la pêche. Daniel court, aussi, pour échapper à ses souvenirs qui finissent toujours par le rattraper. Les jours et les nuits passent ainsi, dans le sud. Le passé est toujours pesant mais le présent apporte son petit lot d’émotions, sucrées ou acides. L’avenir, même, commence à s’envisager alors que ses foulées se font plus légères. Larguer les amarres sans forcément s’attacher à rompre tous les liens, Daniel y songe. Mais alors qu’il se reconstruit par petites touches, comme un être de Lego, d’autres personnes ont un tout autre projet pour lui… Ce parcours d’un homme qui fuit son passé, on prend assurément plaisir à l’emprunter aussi. Tant sur les grands axes que sur les chemins de traverses qui se faufilent dans les méandres des souvenirs car Richard Sourgnes opère, comme un coureur à pied, de savoureux changements de rythmes. Un mot sur l’auteur pour finir. Richard Sourgnes a été journaliste au Républicain Lorrain durant 32 ans. Il se partage aujourd’hui entre Metz et la région narbonnaise.

 

L’auteur sera présent aux Ailes du Livre à Longwy (17 et 18 mars 2018)
Au salon Le Livre à Metz (13-14-15 avril 2018)
Une séance de dédicaces est également programmée
à la librairie Hisler-Even à Metz, samedi 24 mars 2018 à partir de 14 h 30.