Moselle Agence Technique est le « bras armé » de l’ingénierie publique locale en Moselle, pour reprendre la formule de Patrick Weiten, président du Département de la Moselle qui est à l’initiative de sa création, en 2013. 

Établissement Public Administratif (EPA), Moselle Agence Technique (MATEC) est animée, au quotidien, par une équipe pluridisciplinaire, composée de 26 experts, qui se mobilise pour accompagner les collectivités mosellanes adhérentes (Communes, Intercommunalités, Syndicats) qui le demandent, dans leurs projets en leur fournissant une assistance technique ou administrative. À ce titre, MATEC propose, conseille, fournit des notes d’opportunité, de faisabilité, des programmes, des descriptifs d’opérations, identifie les solutions les mieux adaptées aux besoins des collectivités et les assiste dans les consultations et procédures de marchés publics de tous types ou bien encore dans la recherche de subventions.

Et cela dans une multitude de domaines puisque l’expertise de l’Agence porte sur la construction/ réhabilitation de bâtiments publics, la voirie et les réseaux, la mise en sécurité de l’espace public, l’assainissement, l’eau potable ou bien encore l’éclairage public, pour ne citer que quelques exemples. Pour conforter encore sa valeur ajoutée, depuis 2020, le Département a également fait le choix de confier à MATEC des missions d’assistance juridique et de conseils aux maires. L’Agence a aussi enrichi son expertise en matière de diagnostic des ouvrages d’art communaux ou communautaires ainsi que dans le domaine de l’énergie. 

Des évolutions qui visent à répondre précisément aux besoins et attentes exprimés ou ressentis sur le terrain. Cette montée en puissance nourrie de pragmatisme et de proximité intervient à un moment clé. MATEC est aujourd’hui taillée « pour être un facilitateur et un levier par son positionnement au carrefour des stratégies de relance de l’économie locale », précise le président du Département de la Moselle.

Une pertinence qui se vérifie dans les chiffres. L’an dernier, l’Agence a enregistré une cinquantaine d’adhérents supplémentaires. Une croissance qui s’est confirmée en 2021 avec 31 nouvelles adhésions. Aujourd’hui ce sont 660 communes, intercommunalités et syndicats disséminés sur les territoires mosellans qui adhèrent à MATEC. L’activité est au diapason avec une augmentation du nombre de devis et propositions d’assistance de plus de 50 % par rapport à 2019. Preuves s’il en fallait du dynamisme dont font preuve les collectivités et le Département, alors que l’investissement public local est primordial pour relancer l’économie de proximité au bénéfice des territoires, des entreprises du département et de tous les Mosellans.

Pagny les goin matter

Photos : MATEC
© Droits réservés

 

www.matec57.fr

 

Partenaire du CAUE

Pour assumer ses multiples missions, MATEC s’appuie sur un réseau de partenaires, notamment sur le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement de la Moselle (CAUE). Cette association également créée à l’initiative du Département de la Moselle, est au service des Mosellans et de leurs territoires. Elle assure des services d’information, de sensibilisation, de conseil, et de formation en direction des élus, des collectivités territoriales, des administrations, des enseignants, des professionnels du cadre de vie mais également des particuliers, dans les domaines de l’architecture, de l’urbanisme et de l’environnement. En direction des particuliers, le Conseil délivre tout particulièrement des conseils aux personnes qui désirent construire, étendre ou réhabiliter une maison, un gîte, un bâtiment agricole. Il dispose également d’un fonds documentaire, en architecture et patrimoine, gracieusement mis à la disposition du public. En 2020, 560 conseils ont été délivrés à des particuliers. Et cela gratuitement. 

www.caue57.com

 

Les chiffres

• 200 études portées chaque année

• Entre 300 et 400 marchés publics attribués chaque année pour :

– 44 millions d’euros en 2019

– 41 Millions d’euros en 2020 (année marquée par les élections municipales et la période de crise sanitaire)

• Une équipe de 26 personnes (ingénieurs, techniciens, énergéticiens, juristes, …)

 

Patrick Weiten : « MATEC est parvenue en quelques années à se construire une très forte pertinence et une légitimité auprès des collectivités mosellanes. »

Patrick Weiten entretien MATEC

© CD57

Pourquoi le Département de la Moselle a-t-il fait le choix de créer MATEC et d’externaliser ainsi certaines de ses compétences ? Quelle est la valeur ajoutée ? 

Par un fonctionnement externalisé, c’est surtout la gouvernance qui est partagée entre les collectivités et le Département. MATEC est l’outil des collectivités au service des collectivités. Ainsi MATEC développe des services dont les communes et intercommunalités de Moselle ont véritablement besoin. Ces développements s’opèrent de façon pragmatique et financièrement la plus contrainte pour rester abordable de la plus petite commune de Moselle à la plus grande communauté de communes ou d’agglomérations. MATEC a su redonner une ingénierie publique aux collectivités dont l’État s’était totalement et progressivement retiré. 

Quelles sont les évolutions les plus notables de MATEC depuis sa création, en ce qui concerne plus particulièrement ses missions ? 

Aire de jeux Secourt MATEC

Photos : MATEC
© Droits réservés

Depuis 2013, MATEC s’est mise en place puis développée et elle continue toujours d’évoluer. Constituée initialement autour du Département de la Moselle et de 420 collectivités adhérentes, elle en compte aujourd’hui plus de 660. L’Agence a également élargi ses missions de base concentrées d’abord sur la voirie, le bâtiment, l’eau et l’assainissement pour accompagner désormais également les collectivités sur les ouvrages d’art, les marchés publics, le conseil juridique, la recherche de subventions ou l’énergie.

Pourquoi les communes sollicitent-elles l’expertise de MATEC, tout particulièrement ? 

Grutage Matec

Photos : MATEC © Droits réservés

Étudier la faisabilité d’un projet, établir le programme d’une opération ainsi que les cahiers des charges pour des marchés de maîtrise d’œuvre ou de travaux sont des missions complexes et qui peuvent être impactantes sur le long terme pour des collectivités. Elles requièrent une technicité pointue. Les projets se doivent d’être bien pensés et bien conçus, surtout dans un contexte de raréfaction de l’argent public ! Dans ce cadre, MATEC est parvenue en quelques années à se construire une très forte pertinence et une légitimité auprès des collectivités mosellanes. Ses adhérents apprécient de pouvoir disposer d’une capacité de conseil et d’expertise de haut niveau qui présente, de surcroît, la spécificité d’être publique. Le caractère public est à mon sens essentiel. Il constitue une garantie. La garantie d’un conseil objectif, neutre, désintéressé dans la mesure où l’Agence n’a aucun intérêt attaché à la réalisation ou non de telle ou telle opération. Tous ces éléments rassurent, mettent en confiance et, le tout, pour un coût qui reste relativement modique ou en tout cas très compétitif. Depuis 2019, MATEC développe aussi une assistance en matière de recherche de subventions, c’est un service qui se développe progressivement. Outre l’aspect relatif au montage à proprement parler des dossiers de subvention qui concerne une trentaine d’opérations par an à ce stade, cette mission comprend également une part importante de conseil et de veille dont sont rendus destinataires l’ensemble des adhérents.

Les missions de MATEC pourraient-elles encore évoluer à l’avenir ?

SIE Pays des Etangs

Photos : MATEC © Droits réservés

Dès l’origine, MATEC a été imaginée et conçue comme un « outil » adaptable et réactif. Le chemin parcouru depuis 2013 en atteste. Cette philosophie sera poursuivie en fonction des décisions du nouveau conseil d’administration. Le périmètre d’intervention de l’Agence n’est ainsi nullement figé ou gravé dans le marbre. Ces derniers mois, l’Agence a en effet fortement renforcé ses moyens humains pour assurer des diagnostics ou suivre des opérations dans le domaine de l’énergie. Cela répond aux attentes des adhérents mais s’inscrit également plus largement dans le cadre de l’accompagnement des ambitions nationales et départementales en matière de réduction des consommations énergétiques, de transition écologique… Les plans de relance du Département initiés suite à la pandémie comprennent également des volets d’aides et de subventions assez largement fléchés sur des opérations en lien avec la maîtrise de l’énergie. Le renforcement des capacités de MATEC en ce domaine vise ainsi à permettre d’être pleinement au rendez-vous et à la hauteur de ces enjeux économiques et écologiques.