mary-queen-of-scotsLe 4ème long-métrage de Thomas Imbach, Mary, Queen of Scots, très sobre dans sa mise en scène, raconte le tragique destin de Marie Stuart (interprétée par la Française Camille Rutherford), reine d’Écosse, prétendante au trône d’Angleterre, et qui, à peine sortie de l’adolescence, avait épousé le roi de France François II. Elle connaîtra, durant sa courte vie, trois mariages dramatiques et une fin tragique. Le cinéaste de Lucerne s’est inspiré de la biographie de Marie Stuart écrite en 1935 par Stefan Zweig. Comme lui, il a voulu dépasser la fresque historique pour s’intéresser à la psychologie des personnages. Le réalisateur a été séduit par la figure historique de Marie Stuart, cette femme entourée d’hommes qui lui barrent l’accès au pouvoir. Pour ce biopic, les scénaristes se sont attardés sur sa jeunesse française et les deux années les plus dramatiques de sa vie, celle où elle tombe amoureuse de Lord Darnley, et celle où elle se marie avec le comte de Bothwell.