© DR

Dans le cadre de ses « Scan Eco », lefigaro.fr s’est intéressé aux principaux marchés de Noël de France. Parmi les 5 plus importants, 4 sont situés dans le Grand Est.

Le plus célèbre des marchés de Noël du Grand Est est, sans surprise, celui de Strasbourg. C’est le plus ancien (449e édition), le plus important en nombre de chalets (310) et il possède même le plus grand sapin. Résultat des courses, il attire chaque année, 2,1 millions de visiteurs et génère un chiffre d’affaires équivalent à 250 millions d’euros (achats, hôtellerie…). Le marché de Noël de Strasbourg qui a été classé en 2017 au premier rang des marchés de Noël d’Europe par le site CNN travel attire 30 % d’étrangers. Les trois autres grands marchés de la région qui affichent entre 21 et 26 d’existence, sont Metz, Colmar et Reims. Ce dernier attire 1 million de visiteurs à chaque édition et compte 145 chalets et un bar à champagne, bien entendu. Colmar et ses 200 chalets font mieux avec 1,5 million de visiteurs et c’est la « moitié du nombre de touristes sur une année », précise Le Figaro. Metz se situe au même niveau que Colmar en termes de fréquentation, avec 150 chalets. Durant cette période de l’année, les professionnels de l’hôtellerie enregistrent une hausse de 20 % des nuitées. Le marché messin a pour particularité d’être le premier à accueillir le public mais également le dernier à « disparaitre ». Pour que ces marchés qui ont un impact indéniable sur le plan économique mais également en termes de visibilité, restent attractifs, les différentes villes veillent à en garantir « l’authenticité ». Des commissions sont notamment chargées de s’assurer que les produits et objets commercialisés ont bel et bien une « couleur locale ».