SORTIE LE 16 MAI

Il y a quelque chose de Woody Allen dans le film existentialiste de Dustin Guy Defa, Manhattan Stories, traversé par une galerie de personnages (un vieil horloger, un journaliste, un dépressif, un assassin, entre autres) qui naviguent entre humour et incertitudes, et dont le seul point commun est un besoin évident d’amour et d’attention. Ces tranches de vie new-yorkaises, bercées par des notes de jazz et de blues, ont l’air tout droit sorties des années 70-80, le cinéaste ayant délaissé le Manhattan clinquant pour se concentrer sur Harlem et les vieux quartiers. Parmi ces portraits, il y a Benny, joué par Bene Coopersmith, un hippie au grand cœur, adepte des chemises bariolées et grand amateur de musique, au point de dépenser ses derniers cents pour se procurer un vinyle collector de Charlie Parker.