La mafia fait des affaires au Canada et au Québec car les lois ne sont pas assez sévères et le crime organisé italien en profite. C’est l’Italie qui l’affirme. « Beaucoup d’argent est investi [par la mafia] au Canada, à Montréal et à Toronto. Pourquoi ? Parce que chez vous, ils peuvent le faire fructifier. Ici, c’est plus compliqué », a déclaré l’avocat romain Antonino Lastoria, qui a défendu plusieurs mafiosi dans le passé., à la presse canadienne. Des millions d’euros seraient notamment investis et blanchis via des investissements immobiliers. Selon les auteurs du livre Mafia inc., André Cédilot et André Noël, 600 commerçants de la métropole québécoise devaient également payer le pizzo à la mafia (en 2010), pour être « protégés », rapporte le Journal de Montréal.