© CAVF

La Communauté d’Agglomération du Val de Fensch a lancé il y a tout juste un an So Fensch, un label destiné à promouvoir l’artisanat local en lui offrant visibilité et mise en réseau. Un projet qui se développe aujourd’hui autour de nouvelles idées afin de renouveler l’image du territoire et d’accroître son attractivité.

Depuis les États généraux du commerce à la Passerelle de Florange en 2014, la création d’un label mettant en valeur l’imagination et le travail des artisans était un objectif affiché de la politique de développement économique de la Communauté d’Agglomération du Val de Fensch (CAVF). Dès lors, un travail de repérage a été effectué pour réunir sous le label So Fensch des artisans et commerçants implantés à travers toute la vallée. « Tout ce qui y est fabriqué et transformé peut prétendre au label So Fensch, précise Michel Liebgott, Président de la CAVF. On voulait apporter un soutien économique mais aussi un changement d’image en dénichant les « pépites » locales, en montrant que nous avons chez nous un véritable vivier de talents. »

En effet, s’il s’agit en premier lieu d’offrir davantage de visibilité aux 19 artisans actuellement labellisés en direction des publics et des commerçants, So Fensch veut également faire valoir un savoir-faire local spécifique susceptible d’apporter un nouveau regard sur son histoire et son identité. « On souhaite mettre en valeur des produits que les gens peuvent retrouver chez eux, qu’ils ont envie de s’approprier, précise Jean-Christophe Printz, responsable du Pôle attractivité et développement économique de la CAVF. Pour cela, les produits labellisés doivent se distinguer. » Prenons pour exemple le « casse-croûte du mineur », traditionnel encas des mineurs imaginé avec des saveurs actuelles par les Délices d’Émilie ou le Minerai de fer en chocolat des Délices Lorraines, deux entreprises implantées à Hayange. Les Ruches du Vieux moulin à Florange ou la Cabane à jus à Marspich produisent miel et jus de fruits fenschois, tandis que Ludinatom fabrique des jeux en bois à Algrange. La pizza Mirabelle de Dolce Vita ou la technique unique du bijoutier Sy-Phan Song sont d’autres créations estampillées So Fensch, qui ont pu apparaître dans divers événements tels que la Foire Internationale de Metz ou le salon Tourissimo de Strasbourg.

Favoriser les mises en réseau est un autre objectif du label, dont la création a pu amener des collaborations : les traiteurs Sylvain Relativo et Nicolas Henrion ont fait appel à d’autres artisans du label pour leurs événements. Nicolas Barranco de la Cabane à jus a, grâce au manager commercial missionné sur So Fensch, pu accéder à une distribution dans l’hypermarché Leclerc de Fameck. La Chambre des métiers de l’artisanat de Moselle, la Chambre du Commerce et de l’Industrie de la Moselle, la Fédération des commerçants de la vallée, l’Office de Tourisme, tous partenaires de l’initiative, constituent également des soutiens profitables aux artisans labellisés. À terme, ces derniers coordonneront d’eux-mêmes ce réseau local dont l’activité met en avant les échanges en circuits courts, un autre élément de l’identité de So Fensch.

Les projets à venir ne manquent pas : pour donner une visibilité encore accrue aux artisans, un espace web où il sera possible de commander des produits, est envisagé. Un document regroupant la liste des labellisés permettra d’identifier l’activité de chacun et de favoriser les mises en contact. À l’avenir, il est envisagé d’intégrer les produits labellisés dans les boutiques déjà existantes à l’image de celle de l’Office de tourisme, tandis que les événements et animations organisés par la CAVF seront toujours nombreux à mettre en avant So Fensch. « Les artisans eux-mêmes sont une grande source d’idées pour l’avenir du label, note Patrick Peron, Vice-Président à la CAVF en charge du Développement économique. Avec notre soutien, leurs compétences et leurs initiatives sont les meilleurs atouts de So Fensch. »

www.agglo-valdefensch.fr