© DR

350 millions d’euros. C’est le manque à gagner annuel pour le commerce et l’HORECA pour un jour de télétravail par semaine, au Luxembourg, selon une étude du Conseil économique et social (CES) grand-ducal. Plus précisément ce serait un peu plus de 217 millions euros de chiffre d’affaires annuel en moins pour les restaurants et les cafés et près de 131 millions pour les commerces. « Ces impacts estimés sont bien inférieurs à la réalité de l’année 2020, où le télétravail et les autres réticences et restrictions dues au Covid-19 ont engendré dans le secteur de l’horeca une baisse de plus de 50 % du chiffre d’affaires sur les mois de juin et juillet », précise le CES.