© Université de Lorraine

Les nouveaux bâtiments de l’UFR MIM(1) et du LEM3(2) de l’Université de Lorraine ont été inaugurés le 19 mars dernier.

« Développés dans le cadre du plan « Campus(3) Lorrain » (12 sites concernés, près de 150 millions d’euros d’investissement) les deux nouveaux bâtiments sont situés sur le site du Technopôle de Metz, à proximité de l’IPEFAM (Institut polytechnique d’études Franco-allemandes et de Management), ESM-IAE, de l’ENSAM (Arts et Métiers de Metz).

C’est donc un véritable pôle universitaire autour des « sciences dures » en mécanique-matériaux-procédés qui est impulsé laissant augurer une belle synergie entre les écoles, la recherche et le transfert de technologie comme le précise Nidhal Rezg, administrateur de l’UFR MIM.

Le bâtiment UFR MIM s’étale sur 11 000 m2 de surface. Il accueille 1 295 étudiants et 160 personnels. Le bâtiment LEM3 compte quant à lui 3 600 m2 et accueille 250 personnes.

32,55 millions d’euros HT ont été investis pour les deux opérations. En ce qui concerne le montage financier, il a été assuré via un PPP (Partenariat Public Privé) ce qui est une « demande spécifique imposée par le Ministère comme modalité unique de réalisation des opérations immobilières neuves du Plan Campus », indique l’Université qui précise également que cette procédure « permet un bon rapport qualité-prix de l’opération sur la durée ».

Entamés en septembre 2015, les deux bâtiments dessinés par le cabinet d’architectes Lehoux-Phily-Samaha (www.lehoux-phily-samaha.fr) et construits par la société Eiffage, ont accueilli leurs premiers étudiants et personnels en septembre dernier.

(1)MIM : Unité de Formation et de Recherche Mathématiques, Informatique, Mécanique
(2)LEM3 : Laboratoire d’étude des microstructures et de mécanique des matériaux
(3)Campus : annoncée par le président de la république en novembre 2007, l’opération Campus a pour objectif premier de rénover massivement le patrimoine immobilier universitaire, tout en accompagnant le mouvement de réforme de l’enseignement supérieur.

L’opération campus lorrain : 5 volets

  • Vie étudiante : 630 chambres et logements neufs et rénovés sur Nancy et Metz (achevé),
  • Structuration d’un pôle Gestion-Management à Nancy (fin des travaux été 2019),
  • Structuration d’un campus biologie-santé à Nancy (inauguration prévue en octobre 2018),
  • Reconstruction de l’UFR MIM et du laboratoire LEM3 sur le Technopôle de Metz (achevé),
  • Réhabilitation de l’ancien bâtiment de l’ENIM – bâtiment Simone Veil (achevé).

3 QUESTIONS à… Nidhal Rezg Administrateur (provisoire) de l’UFR MIM

Pourquoi ce déménagement sur le Technopôle ?

Il était essentiellement motivé par le souhait de faire du Technopôle de Metz un campus technologique fort autour de l’ingénierie et les sciences des technologies avancées à travers les composantes de l’université de Lorraine comme l’ENIM, SCIFA, l’IUT de mesure physique et l’ESM-IAE et les autres écoles hors Université de Lorraine : ENSAM, CentraleSupelec.

Que favorise ce « rapprochement » ?

Ce regroupement facilitera la création de synergie pour partager des projets de formation et initier des challenges en recherche où les compétences sont complémentaires pour s’attaquer à des verrous scientifiques forts. Le campus technologique, souhaité également par les collectivités locales, doit donner une visibilité au site avec de nouveaux projets comme le projet MISTA « Management, ingénierie et sciences des technologies avancées ».

De quoi s’agit-il plus précisément ?

MISTA vise à mettre en place une nouvelle école d’ingénieurs en 3 ans avec une formation par la recherche en intégrant les notions fondamentales du management portées par l’ESM-IAE. Cette nouvelle école permettra d’attirer des étudiants extérieurs à la Lorraine pour ses spécialités inédites comme la mécanique digitale, la fiabilité et actuariat, la logistique et transport ainsi que le numérique pour le génie civil pour la construction et la déconstruction d’ouvrages.