Le ministre de l’Economie Emmanuel Macron et la secrétaire d’État chargée du Numérique Axelle Lemaire l’ont annoncé le 24 juin, LorNTech a obtenu le label French Tech.
LORNTECH-(©Lorentech.eu)

(©Lorentech.eu)

Les adeptes de comparaisons flatteuses noteront que dans cette deuxième vague de labellisation, le projet lorrain cotoie le projet de New York qui a obtenu le premier label « French Tech Hub ». Plaisanterie mise à part, c’est une excellent nouvelle pour le projet porté par le Pôle Métropolitain (Épinal, Nancy, Metz et Thionville) et surtout pour l’ensemble des acteurs du numériques, à commencer par les entrepreneurs, qui se sont fortement mobilisés pour décrocher ce label. LorNTech compte près de 2 000 entreprises et plus de 10 000 emplois. Alors certes, même sans label, une dynamique était amorcée dans le digital et elle aurait perduré. Mais la labellisation c’est un peu la cerise sur le gâteau. Et une cerise qui n’a rien d’un « cadeau », sur les 14 candidats en lice pour cette seconde vague de labellisation, 8 l’ont obtenu (dont 4 labels thématiques, c’est notamment le cas de l’Alsace pour le projet MedTech) « C’est d’abord un message pour nos jeunes talents : ils trouveront chez eux tous les outils pour créer, innover et entreprendre. C’est aussi un formidable accélérateur de croissance pour tous les secteurs d’activité de l’économie lorraine et donc une opportunité importante pour le développement de l’emploi dans notre région. C’est enfin une formidable opportunité pour la Lorraine du XXIème siècle d’exploiter sa vocation d’écosystème numérique au cœur de la grande région Alsace Lorraine Champagne Ardenne, tout en bénéficiant de la dynamique et de l’attractivité transfrontalière au centre de l’Europe », soulignent les élus de Metz Métropole dans un communiqué. Au diapason, le Conseil économique, social et environnemental de Lorraine se félicite de cette obtention qui « positionne la Lorraine en 1ère division du numérique » et qui démontre que « la métropole lorraine qui va de Thionville à Épinal, avec au coeur Metz et Nancy, dispose d’une visibilité tant nationale qu’internationale. C’est là aussi une excellente nouvelle pour la Lorraine ». Cela dit, si la labellisation marque une étape très importante à divers titres, c’est avant tout une invitation à aller de l’avant, encore plus fort. À noter qu’Axelle Lemaire sera à Metz, le 15 octobre prochain, pour rencontrer les acteurs du numérique lorrains réunis lors de #GEN3, la grand messe du numérique dans l’Est.