SORTIE LE 12 OCTOBRE 2016

Grand admirateur de Cousteau, Jérôme Salle a fini par lui consacrer un film. On aurait pu craindre que cette passion débouche sur un récit hagiographique, mais il n’en est rien. Dans L’Odyssée, le réalisateur de Largo Winch n’élude pas la complexité du personnage, jusqu’à ses relations tendues avec sa famille, à commencer par Philippe, son fils, mort en 1979 dans un accident d’hydravion, campé par Pierre Niney. Presque 20 ans après sa disparition, le célèbre explorateur des fonds marins renaît sous les traits de Lambert Wilson, qui se glisse pour la 2ème fois dans la peau d’un personnage connu, après son interprétation de l’abbé Pierre dans Hiver 54.

Présenté en avant-première lors du festival du film francophone d’Angoulême, ce long-métrage servi par des images sous-marines somptueuses, tourné aux quatre coins de la planète dans des conditions de tournage parfois très rudes, retrace la vie, la carrière et les expéditions du commandant au bonnet rouge, lequel avait déjà inspiré Wes Anderson pour La vie aquatique.