Viviane Rédarès © DR

Après un parcours de vie marqué par les voyages et les rencontres, dont une étape en Meuse, Viviane Rédarès se consacre désormais à l’écriture de contes pour enfants. Des récits proches de la nature, espiègles et pleins de vie, à l’image de leur auteure.

Nous sommes en mai et il neige près du Puy-en-Velay ; les Saints de glaces déposent « une  poudre merveilleuse » sur les terres de Haute-Loire juste au nord de l’Ardèche où Viviane Rédarès a choisi de s’établir voici quelques années. Un moment magique à même de l’inspirer dans l’écriture d’un nouveau conte : « ici, je suis très proche de la nature, la terre a une vibration particulière, explique cette native de Montpellier. L’oxygène de cette région vient nourrir mes contes ». Ce souffle créateur, Viviane Rédarès le puise aussi dans son vécu. Elle voit sa nouvelle carrière d’auteure comme la conjonction de ses expériences passées, elle qui a travaillé dans le domaine du tourisme, beaucoup voyagé, puis a rejoint le comité de développement du Puy-en-Velay avant de se consacrer à la communication au Département de la Meuse pendant une dizaine d’années. Les histoires et les cultures locales, la proximité avec de nombreux artistes ont alimenté sa propre sensibilité. « Je vois le monde comme un univers de possibles, et pour moi l’enfant en est le centre ; c’est pour cela que j’ai choisi le conte, pour m’adresser à lui » confie-t-elle.

Au fil de quelque 80 contes publiés au sein de trois recueils, Viviane Rédarès insuffle la malice que l’on retrouve dans le rire qui ponctue ses phrases lorsque qu’elle livre ses petits secrets, au premier rang desquels « la magie : je l’utilise quand je commence une histoire sans savoir comment elle va s’achever ! » À la lecture de ses contes, il nous semble entendre la voix de l’auteure, qui s’adresse volontiers à nous au cours des aventures vécues par ses personnages : un lérot, un tapis volant, un livre nomade, un ornithorynque ou une goutte d’eau… autant de récits initiatiques traversant territoires et cultures du monde entier. Des contes destinés aux enfants de 8 à 13 ans ; plutôt aux grands donc. « Je ne me suis pas limitée dans le vocabulaire, j’ai préféré joindre un petit glossaire que j’appelle « entrée libre » plutôt que de simplifier, précise l’auteure. Je veux que mes contes puissent apprendre des choses sans en avoir l’air, permettre la découverte mais en toute liberté ».

La danse des abeilles, la vie des animaux, le théâtre, les régions françaises comme les contrées lointaines, la nature omniprésente… enfant ou adulte, il est vrai que l’on apprend beaucoup dans De petits contes en histoires. Des récits habités par une fantaisie revigorante et parsemés de petites leçons de choses et aussi de petites leçons de vie : apprécier la différence, s’affirmer et prendre confiance en soi, développer sa curiosité, nouer des amitiés et surtout ouvrir les yeux et regarder autour de soi. « Il faut sortir de son bocal, comme le fait Bob, le poisson rouge qui va finir par rencontrer Nessy, le monstre du Loch Ness : c’est un précepte que je m’applique à moi-même ! » L’auteure tient aussi à ce que ses jeunes lecteurs puissent s’approprier ses histoires ; à la fin de chacune d’entre elles, quelques pages vierges pour pouvoir dessiner les personnages qu’ils viennent de quitter… une façon de s’approprier le livre et « de le rendre lui aussi unique » souligne la conteuse.

À l’occasion de lectures pour enfants et de conférences destinées aux adultes, Viviane Rédarès donne vie à ses univers personnels traversés par le réel, à l’image des visites guidées qu’elle anime à l’occasion au château de Saint-Vidal, où elle joue également dans un spectacle pendant les nuits d’été. Les Lorrains éloignés de ses terres du Velay pourront bientôt entendre sa voix : elle travaille actuellement sur un livre audio, projet pour lequel elle recherche un éditeur. « J’ai toujours envie d’aller « au-delà de la colline » comme on dit, formule Viviane Rédarès. L’écriture et la lecture de contes permettent ce voyage ».

De petits contes en histoires, 3 tomes chez Edilivre.
www.edilivre.com