(© http://keskistram.be/category/presse)

Si les travaux destinés à accueillir le tram sont lancés dans la capitale luxembourgeoise, c’est également le cas du côté de Liège où des aménagements ont été réalisés. Mais, contrairement à Luxembourg, le dossier n’est pas encore ficelé. Et la ville se mobilise. Une pétition est en ligne sur le site de la commune, déclinant tous les avantages que cet équipement est susceptible d’apporter tant sur le plan économique, que social, environnemental, urbanistique. « En 10 ans, le nombre de déplacements en bus a doublé et atteint près de 90 millions de déplacements en 2011. Une offre qui sature et une demande qui explose : il faut changer le système de transport public. A la demande de la conférence des Bourgmestres de la Région liégeoises, le tramway est la solution retenue par le Gouvernement wallon afin de répondre au nécessaire besoin de développement de la Métropole liégeoise », souligne la commune. Cette mobilisation s’explique par le fait que le dossier a été retoqué, à trois reprises, par Eurostat (office européen de statistiques et de surveillance des normes comptables, car le montage envisagé pour le financer ne lui convient pas. L’opération est estimée à 380 millions d’euros. Au Luxembourg, l’investissement atteint 565 millions d’euros. Un premier tronçon reliant le Pont Rouge à Luxexpo (autrement dit qui traversera le Kirchberg) devrait être opérationnel pour le second semestre 2017.