(©DR)

Si le chômage peine à amorcer une baisse durable en France, certains pays de l’UE sont encore moins bien lotis que l’Hexagone (oui, il y en a aussi d’autres où la situation est bien meilleure). L’Espagne fait partie de ces pays qui affichent un taux de chômage très important. Au 3e trimestre, il se situait à 18,9 % de la population active. Le pire, c’est que ce taux s’avère être une bonne nouvelle dans la mesure où c’est la première fois que le chômage repasse sous la barre des 20 %, depuis 2010. En début d’année 2013, il culminait à 27%. L’une des explications avancées pour expliquer cette « embellie » : les bons résultats affichés par le tourisme. L’Espagne, comme Chypre par exemple, profite pleinement des tensions internationales qui poussent les touristes à opter pour des destinations considérées comme sûres.