LES-TEMPS-SAUVAGES (© DR)

On avait découvert Yeruldelgger en 2013 dans un premier polar sobrement intitulé Yeruldelgger. L’enquêteur mongol avait une détermination en acier trempé et rien ne l’aurait empêché de découvrir le meurtrier d’une fillette de cinq ans qui lui rappelait la mort de sa propre fille. Là, il enquête sur le meurtre d’une prostituée qui va le mener à des affaires bien glauques. Manook nous emmène dans la Mongolie sauvage qui contraste furieusement avec la capitale Oulan-Bator corrompue jusqu’à l’os. On se promène aussi en Chine, en Russie et au Havre. Une fois encore, il ne nous épargne pas les monstruosités de ce monde.