Les rimbaldolâtres JM Dijan (©DR)« Il serait plus d’un millier dans le monde à avoir consacré tout ou partie de leur vie à triturer les fulgurances, la syntaxe, les virgules, les ratures, les rimes, les allégories ou les métaphores de cette petite centaine de page de rinçures que le poète a laissée en héritage », écrit Jean-Michel Djian dans Les rimbaldolâtres. Et à cela s’ajoutent encore tous les écrits sur la vie de Rimbaud. Bref, le poète et son œuvre ont été disséqués sous toutes les coutures. Pourquoi en ajouter une couche de plus, alors ? Eh bien tout simplement parce que Jean-Michel Djian n’écrit pas sur Rimbaud mais sur ceux qui en ont fait une star, un extraterrestre ou une idole, comme on veut. Et force est d’avouer que ce petit détour en Rimbaldie et en rimbaldologie, est particulièrement drôle et incisif. Il est vrai que certains de ces rimbaldolâtres vont loin dans la « récupération ». Journaliste et écrivain (il est l’auteur d’une dizaine d’ouvrages), Jean-Michel Djian est également producteur à France Culture et l’auteur du film Rimbaud, le roman de Harar pour France Télévision.