(©DR)

Les chefs d’entreprise wallons sont optimistes. C’est en tout cas ce que révèle le second Point Conjoncturel 2015 réalisée par l’Union Wallonne des Entreprises (UWE). L’enquête montre que les entreprises wallonnes envisagent une nette progression de leurs activités au cours des 6 prochains mois. Elles tablent notamment sur une progression de leurs exportations et comptent dès lors davantage investir. Pas de quoi s’emballer non plus. L’UWE tempère les résultats et invite à la prudence. « Cette prudence est d’autant plus de mise que, après avoir progressé durant la première moitié de l’année, la plupart des indicateurs de conjoncture européenne se sont affaiblis au cours des derniers mois. En cause, les difficultés croissantes rencontrées par de nombreuses économies émergentes (dont les plus grandes, comme le Brésil, la Russie et surtout la Chine) qui ont troublé la confiance des entreprises européennes. Lesquelles ont remis à plus tard certains de leurs investissements », précise l’organisation. Dans les chiffres, l’UWE prévoit pour 2015 une croissance de 1,3%, à la fois pour la Wallonie et la Belgique, et de 1,5% pour la Zone Euro. L’an prochain, la croissance devrait atteindre 1,6% en Wallonie, soit un niveau tout proche de ceux de la Belgique et de la Zone Euro, qui devraient s’élever respectivement à 1,7% et 1,8%. « La croissance wallonne devrait donc se rapprocher des niveaux belge et européen, phénomène plutôt rare depuis la crise de 2009 ». L’intégralité du Point Conjoncturel est disponible en ligne : www.uwe.be