© 123RF

C’est le premier signe d’un retour à la normale au sein de la Grande Région : l’Allemagne vient de rouvrir sa frontière avec le Luxembourg, près de deux mois après l’avoir fermée. Celle vers la France reste fermée pour la plus grande majorité des gens même si les contrôles systématiques sont remplacés par des contrôles périodiques. Il est néanmoins toujours nécessaire de justifier le passage de la frontière, par exemple avec une attestation de son employeur. Les barrières ont cependant été levées ce qui permet aux frontaliers de ne pas perdre de temps dans les bouchons en allant travailler et leur épargne des détours allant jusqu’à 50 kilomètres qui étaient nécessaires quand seuls quelques points de passage étaient ouverts. La liste des motifs permettant de se rendre en Allemagne a elle aussi été revue à la hausse. En plus de la nécessité de travailler ou un motif familial impérieux comme un décès, il est également possible de venir en Sarre pour y rendre visite à un membre de sa famille proche. Cependant, il est toujours interdit de faire le trajet pour faire du shopping, du tourisme ou rencontrer des amis. La réouverture de la frontière sans condition de passage devrait avoir lieu le 15 juin. C’est à ce moment-là que la France a également prévu d’autoriser les Allemands à rentrer sur le territoire national même sans motif impérieux. Cependant, ce retour temporaire des frontières qui a entraîné de nombreuses crispations risque de laisser des traces plus profondes dans un territoire où les habitants avaient fini par en oublier l’existence.