SORTIE LE 5 DÉCEMBRE

Trois ans après Valley of Love, Guillaume Nicloux nous convie dans l’Indochine de 1945. La guerre sert de terreau et de révélateur humain à ces Confins du monde servis par une solide distribution. L’histoire débute sur un massacre, dont le soldat Robert Tassen est le seul survivant. L’homme, qui a vu périr son frère sous ses yeux, n’a qu’une idée en tête : retrouver les bourreaux. Gaspard Ulliel incarne avec beaucoup de force ce personnage lancé dans une quête vengeresse qui évoluera en chemin. Au cours de son périple à travers la jungle et les villages, il fera trois rencontres : le soldat Cavagna (Guillaume Gouix), l’écrivain Saintonge, sous les traits d’un Gérard Depardieu très inspiré, et surtout une belle Indochinoise prénommée Maï – interprétée par Lang-Khê Tran, qui trouve ici son premier rôle au cinéma – dont il tombera amoureux, et grâce à laquelle son regard changera sur ce pays, la guerre, mais aussi ses priorités dans la vie.