Si de nos jours ce sont les randonneurs qui plébiscitent le massif de l’Eifel qui s’étend à cheval sur la Rhénanie-Palatinat et la Rhénanie du Nord Westphalie, cette région pourrait bien réserver d’autres surprises. Des géologues américains viennent de publier une nouvelle étude selon laquelle une élévation du sol qui s’y produit de manière accélérée depuis quelques années pourrait être la manifestation d’une remontée de roches chaudes en provenance des entrailles de la terre. La dernière éruption dans cette contrée remonte à environ 100 000 ans, cependant les activités sismiques n’ont jamais cessé et la zone est considérée comme un volcan endormi et non éteint. Pourtant, que les randonneurs se rassurent, selon les chercheurs, une nouvelle éruption n’est pas pour demain mais devrait survenir si elle a vraiment lieu au plus tôt dans une dizaine de milliers d’années.